Disputatio

« Harris et les immunologistes: un exemple à suivre ? »

Pr. Pierre Lerat

Université Paris XIII

Zellig Harris a fondé principalement ses analyses de discours sur un mécanisme logico-linguistique universel : la prédication. Il a obtenu des résultats particulièrement significatifs dans ses derniers travaux (1988), qui portent sur des comptes rendus d’immunologistes.

Les contraintes réciproques entre les types d’expressions prédicatives et les types d’expressions référentielles requis par les discours scientifiques et techniques sont fortes. L’intérêt de cette approche conduit à poser deux questions : à la terminologie celle de la prévisibilité des mots spécialisés, aux ontologies celle du travail sur les schémas prédicatifs autrement qu’en termes de « relations associatives » parmi d’autres.