Disputatio  : François Gaudin

Titre : La terminologie d’Alain Rey, du concept au social.

Résumé

L’intérêt d’Alain Rey pour la terminologie demeure dans l’ombre de son personnage public, fondé sur sa carrière de lexicographe.  Mais on ne saurait séparer les deux aspects de son travail, tant les termes constituent un vivier essentiel dans le renouvellement de nos façons de parler et d’écrire. Nos vies sont baignées par les sciences, les techniques et les technologies – parfois jusqu’à l’asservissement, selon certains. Et notre socialisation dans ce monde passe par la maîtrise de termes de plus en plus nombreux. Donc le lexicographe est confronté continûment à ces cohortes lexicales et terminologiques.

La réflexion d’Alain Rey sur la terminologie s’est développée au moment des travaux menés au Québec dans les années 1970-1980. Il a également participé à la politique terminologique française, en tant que président de la Commission générale de terminologie. De son expérience, il a tiré un petit ouvrage de référence, le Que sais-je ? La terminologie : noms et notions qui fournit en partie la matière de ses Essays on terminology. Il a également signé des articles souvent denses sur la question. De cet ensemble, nous chercherons à dégager les idées maîtresses et la pertinence.

L'auteur

François Gaudin est professeur en sciences du langage à l’université de Rouen et membre du laboratoire « Lexiques, Dictionnaires, Informatique’ (UMR CNRS 7187). Il a publié des travaux centrés sur l’approche sociolinguistique de la terminologie puis sur l’histoire culturelle des dictionnaires.

Il a notamment signé  Socioterminologie. Une approche sociolinguistique de la terminologie, coll. « Champs linguistiques », éd. Duculot, 2003 ; Maurice Lachâtre., éditeur socialiste (1814-1900), Editions Lambert-Lucas, 2014, et dirigé La Lexicographie militante. Dictionnaires du XVIIIe au XXe siècle, éd. Honoré Champion, 2013,  Dictionnaires en procès, coll. « La lexicothèque »  Editions Lambert-Lucas,  2015.